“Tu n’y arriveras jamais”

“Tu ne peux pas le faire”

“C’est trop dur”

“Tu n’en es pas capable”

“C’est trop risqué”

Autant de phrases que tu as certainement déjà entendues et qui t’ont probablement blessé, fait douter voire renoncer. Pas simple de faire face aux inquiétudes de nos proches, de les surmonter et de faire comme si de rien n’était. Cela part le plus souvent d’une envie de nous protéger, de nous éviter des déboires et de la souffrance.

Mais que se cache-t-il réellement derrière les appréhensions de notre entourage ? La réponse est : leur système de valeurs!

L’importance et l’impact de nos valeurs :

Qu’est-ce qu’une valeur au juste ? Il s’agit de ce qui est essentiel pour nous, de nos règles ou grands principes de vie. Voici quelques exemples : audace, respect, courage, sérénité, excellence, fidélité, honnêteté, générosité, dépassement de soi, indépendance… Via ce lien, tu trouveras une liste de 294 valeurs.

Ces dernières se sont forgées au fil des ans, en lien avec notre éducation, nos expériences et l’environnement dans lequel on a grandi. Nos valeurs sont fondamentales puisqu’elles influencent nos décisions et nos actions.

Chacun d’entre nous a son système et sa hiérarchie de valeurs. Elles n’ont pas toutes le même poids. Certaines ont une place de 1er choix. C’est ce que je vais appeler les « valeurs hautes ».

Ces dernières vont guider toute notre vie dans le sens où nous allons accorder beaucoup de temps et d’énergie à certaines choses et en délaisser d’autres.

  • Si la réussite et l’ambition font partie de tes valeurs hautes, alors une grande partie de ton temps, de tes pensées et actions sera consacrée à tes projets professionnels.
  • Si la valeur « famille » est au 1er plan, alors toute ta vie sera organisée autour de tes enfants au détriment peut-être d’une brillante carrière professionnelle.

Il n’y a pas là de jugement à avoir. Nous sommes tous différents, avec une enfance, une éducation, des expériences de vie uniques qui nous ont conduites à avoir ce système de valeurs.

Maintenant, il est vrai qu’il peut y avoir incompréhension entre deux personnes quand elles ne partagent pas les mêmes principes. Une femme entièrement dévouée à sa famille aura certainement du mal à comprendre une femme qui consacre ses journées et soirées au travail et qui passe si peu de temps avec ses enfants.

Quand les valeurs de notre entourage nous limitent :

Voici une citation qui me parle beaucoup :

Si une personne te dit « tu n’en es pas capable»,

elle exprime ses propres limites… mais certainement pas les tiennes!

Quand par exemple notre conjoint a pour valeur 1ère la sécurité,  et qu’on lui annonce qu’on veut changer de métier ou monter notre boîte, ça coince forcément ! Il ne peut s’empêcher de nous citer :

  • tous les cas de personnes qui se sont plantées,
  • la conjoncture qui n’est pas bonne,
  • les années d’expériences nécessaires pour y arriver,
  • le fait que notre domaine est saturé…

On peut légitimement penser qu’il ne croit pas en nous, qu’il n’a pas confiance en nos capacités. On se sent blessé, dévalorisé.

Alors qu’en fait, notre conjoint exprime avant tout son besoin criant de sécurité. Par ses propos qui nous pointent du doigt, il extériorise le fait qu’il serait lui-même incapable de créer son entreprise, paralysé par sa peur d’échouer et d’être sans revenus.

Si notre conjoint avait eu la liberté et/ou le goût du risque pour valeurs hautes, sa réaction aurait été complètement différente. Il nous aurait alors encouragé.

En ce sens, notre entourage exprime ses propres limites, mais certainement pas les nôtres.

Même si cela part d’un bon sentiment et de la volonté de nous protéger, il est important de ne pas se laisser contaminer par les croyances limitantes de nos proches.

Comment dépasser les croyances limitantes de notre entourage ?

Bien se connaître :

Tout d’abord,  il est important de connaître sa hiérarchie de valeurs et d’avoir conscience de celles qui sont sur le podium. En effet, plus nous menons des projets ou organisons notre vie en affinité avec nos valeurs hautes, et plus nous avons d’énergie. Plus nous sommes reliés avec ce qui nous anime, et plus nous ressentons de la satisfaction et du bien-être.

Ne pas avoir peur du rejet :

Nous avons tous besoin d’amour et de reconnaissance. C’est tout à fait normal.

Mais pour ne pas être rejeté et critiqué, il arrive qu’on renie nos propres valeurs pour adopter celles de notre entourage : parents, amis, collègues…

Si tu as un projet qui te tient à cœur, qui t’anime plus que tout, il faut te dire que tu n’échapperas pas à la critique. Il faut t’y préparer (cf. mes 7 conseils pour mieux vivre la critique) et tenir bon en se disant qu’en réalisant ce projet, tu te respectes.

Etre libre, c’est aussi ne pas agir en fonction du regard d’autrui.

Frédéric Lenoir

Bien connaitre les valeurs de nos proches :

Cela permet d’adapter notre communication et de trouver les mots qui vont les faire adhérer à nos projets.

Si on reprend l’exemple du conjoint, il sera important de lui exposer toutes les précautions que nous comptons prendre pour créer notre boîte et de lui démontrer que nous limitons ainsi les risques. Cela apaisera son besoin de sécurité et sa réaction n’en sera que plus douce.

S’entourer de personnes qui ont les mêmes valeurs :

Enfin, une bonne initiative est d’être en contact avec des personnes qui sont dans le même type de démarche que nous.

  • Si tu veux créer ton entreprise, l’idéal est de t’entourer de personnes qui sont elles-mêmes dans ce trip.
  • Si tu as décidé d’être végan, je ne peux que te conseiller d’intégrer un groupe qui a le même régime alimentaire.

Pour ce faire, internet offre de formidables opportunités, notamment Facebook sur lequel il existe des tas de groupes privés sur des problématiques diverses et variées.

Cela permet de ne pas se sentir seul au monde, d’être conforté dans ses choix et de prendre des conseils.

En conclusion :

Tu l’auras compris, lorsque les personnes de notre entourage nous critiquent, elles expriment leurs propres limites. Pas les nôtres!

En avoir conscience ne peut que nous aider à dépasser leur jugement et à tenir bon.

Au-delà de ça, connaître ses valeurs et celles des autres, se dire que la critique est inévitable et s’entourer de personnes à notre image sont autant d’éléments qui vont nous aider à réussir nos projets et à mener une vie qui nous inspire.

Au plaisir de lire ce que tu en penses !

Delphine

Crédit photos :Rawpixel / Vera Arsic / Daria Shevtsova / Tirachard Tumpan

Ne te laisse pas freiner par les valeurs des autres
Partager l'article :

6 avis sur « Ne te laisse pas freiner par les valeurs des autres »

  • à
    Permalien

    Bonjour,
    Comme toi, je pense qu’il est important de comprendre les besoins psychologiques d’une personne pour ne serait-ce éviter de nourrir un éventuel conflit 😉 En ce qui concerne la critique, je pense que si vous n’avez pas d’emprise sur son objet. En bref, vous n’y pouvez rien et si en plus cette dernière n’est pas constructive, c’est à dire qu’elle ne vous apporte rien et ne vous apprend rien. Rassurez-vous et ne vous blâmez pas, cette critique ne mérite pas vraiment votre attention 😉
    Très bonne article ^^
    Pierre-Christophe Calac

    Répondre
    • à
      Permalien

      Merci Pierre Christophe pour ton partage. Oui, c’est tout à fait ça. Je suis complètement en phase. Certaines critiques ne méritent pas qu’on s’y attarde et qu’on se fasse autant de nœuds au cerveau. Belle journée à toi 🙂

      Répondre
  • à
    Permalien

    Magnifique article, il m’a particulièrement parlé car j’ai toujours eu l’impression de ne pas avoir les memes valeurs que les personnes qui m’entourent. Bravo pour ce bel article.

    Répondre
    • à
      Permalien

      Merci beaucoup Maëva! Contente que mon article te parle 😉

      Répondre
  • à
    Permalien

    BOnjour Delphiane, merci pour cet article et ce partage. J’avoue que le plus difficile, en tout cas pour moi, est la communication. Comment communiquer en étant consciente que l’autre personne peut avoir une vision différente de par ses valeurs différentes. Je n’avais jamais réalisé que finalement elles rentraient en compte dans le jugement et la prise de position de l’autre. J’essaierai de faire attention à cela au prochain désaccord avec mon mari par exemple ;-). Petite question également. Comment amener justement notre interlocuteur à faire de même? Merci :-). Marie

    Répondre
    • à
      Permalien

      Bonjour Marie. Pour répondre à ta question, je dirais déjà, de ne pas hésiter à exprimer tes valeurs à ton interlocuteur, ce qui est important pour toi et tes besoins. Ce qui permet de montrer l’exemple. En t’autorisant à dévoiler tes valeurs, tu invites plus facilement l’autre à faire de même. N’hésite pas également à lui signifier que si vous n’avez pas la même hiérarchie de valeurs, ce n’est pas forcément grave en soi. Enfin, je t’invite à demander à ton interlocuteur d’énoncer à son tour ses valeurs ou en tout cas, ce qui est le plus important pour lui. Voilà. J’espère avoir répondu à ta question 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.