Ne te sens tu pas submergée parfois par une multitude d’informations, de mails, de notifications, de publicités … au point de ne plus savoir où donner de la tête, de ne plus avoir les idées claires?

Il faut dire qu’avec nos smartphones à portée de main, nous avons un accès quasi instantané et illimité à internet, aux réseaux sociaux ou encore à nos mails. Cela présente de nombreux avantages et je ne vais pas m’en plaindre : accès à toute la connaissance mondiale disponible à ce jour, lien permanent avec nos proches, outil très utile en cas de problème… Mais cela peut constituer un gouffre temporel énorme dans lequel il est facile de se noyer.

En cette période de vacances, j’ai ressenti le besoin d’alléger mon esprit et de recourir à ce que je pourrais appeler le “minimalisme mental”. L’idée est de désencombrer au maximum son esprit, de réduire sa charge mentale… tout cela pour plus de clarté, d’efficacité et de bien-être.

Voici 4 conseils pour atteindre ce minimalisme mental.

Clarifier tes objectifs :

Pour clarifier ses objectifs, encore faut-il en avoir. Est-ce ton cas?

Personnellement, j’ai des objectifs professionnels et personnels. Je les définis en fin d’année pour l’année suivante et j’en mesure la progression au fil des mois. Ils sont en lien avec ce qui est vraiment important pour moi, avec le style de vie que je veux réellement mener.

Il se trouve qu’en cette période de vacances propice à la réflexion et à l’introspection, j’ai ressenti le besoin d’appliquer le minimalisme mental à mes objectifs :

  • faire le tri,
  • les recentrer sur l’essentiel,
  • et les re-prioriser.

Cela demande un peu de temps de réflexion mais j’avoue que ça fait un bien fou. J’en ressors avec une plus grande clarté d’esprit.

Si tu n’as pas d’objectifs, je ne peux que t’inviter à te poser sur ce qui compte véritablement pour toi, sur ce qui t’anime le plus. Je reconnais que cela peut être difficile à identifier. Dans ce cas, repère les sujets, centres d’intérêt ou activités qui te donnent le plus d’énergie, qui te procurent de la joie, de la satisfaction et qui te font perdre la notion du temps. Pour aller plus loin, n’hésite pas à lire mon article sur le sujet : https://femme-active-et-zen.com/avoir-des-objectifs-pour-donner-un-sens-a-sa-vie/

Si maintenant, tu t’es fixée des objectifs fin décembre ou début janvier, il peut être bon de faire un bilan à mi année :

  • mesurer où tu en es,
  • évaluer si tes objectifs font toujours sens,
  • vérifier qu’ils ne sont pas trop nombreux et ne pas hésiter à en remettre certains à plus tard,
  • s’assurer que les résultats attendus ne sont pas trop ambitieux pour cette année.

Cela est important pour être sûr que tu es sur le bon chemin et que tes ambitions sont atteignables. Cela t’évitera de terminer l’année démotivée et déçue de ton avancée.

Renoncer aux activités non reliées à tes objectifs :

Il s’agit là d’un conseil difficile à appliquer mais ô combien primordial! En effet, il n’est jamais simple de dire non à certains projets ou à certaines activités. Mais si on veut vraiment avancer, une des clés de la réussite est d’être ultra focus. Pour cela, il faut avoir le courage de dire non à un certain nombre de choses et d’être là encore dans le minimalisme.

Si par exemple, ton projet le plus cher est d’écrire un livre et de l’avoir terminé pour fin d’année, il est contre productif de t’investir dans diverses associations ou d’avoir plusieurs autres projets en parallèle comme effectuer de gros travaux dans ta maison par exemple.

Pour augmenter ton focus, je te recommande de dresser la liste de toutes tes activités du moment, de les classer par ordre d’importance et de ne garder que la ou les deux premières.

En revanche, je te conseille de conserver les activités qui vont contribuer positivement à la réussite de ton projet, et ce, dans un nombre raisonnable. Dans mon cas, c’est le sport. Je ne peux concevoir de m’en passer ou de rogner sur le temps que j’y consacre. Cela est trop important pour mon équilibre, ma santé…et par ricochet, pour la réussite de mes projets.

Je suis aussi fier des choses que nous n’avons pas fait que des choses que nous avons fait. L’innovation consiste à dire non à des milliers de choses.

Steeve Jobs

 

Supprimer toutes les sources d’informations qui te polluent l’esprit :

Comme je le disais en introduction, nous sommes dans une ère de la sur-information. Cela porte d’ailleurs un nom : l’infobésité. Ce mot provient de la contraction entre les termes “information” et “obésité”. Il désigne l’excès d’informations reçues par une personne au point qu’elle ne peut le traiter ou le supporter sans porter préjudice à elle-même ou à son activité (source : wikipédia).

On est en effet bombardé d’informations en permanence. Tout est bon pour capter notre attention, que ce soit la télévision, la radio, sur notre téléphone portable, dans la rue… On ne s’en rend pas forcément compte mais cela puise dans notre énergie et peut être une source de fatigue.

Aussi, il peut être bon, de temps de temps, d’appliquer le minimalisme vis-à-vis de toutes les sources que nous consultons ou qui nous sollicitent :

  • au sein de nos mails : publicités récurrentes, newsletters…
  • parmi nos réseaux sociaux : comptes qui nous polluent et qui, à bien y regarder, ne nous apportent plus la valeur escomptée
  • entre toutes nos applications : suppression de toutes celles que tu utilises de loin en loin
  • parmi toutes les notifications que tu reçois : recentrage sur celles qui te sont le plus utiles.

Bref, l’idée est d’éliminer tout le superflu. Une fois cet exercice terminé, tu devrais ressentir une agréable sensation de légèreté !

La richesse de chacun se mesure à l’aune de ce qu’il sait laisser de côté

Henry David Thoreau

Recourir au minimalisme physique :

Jusque là, je n’ai parlé que de tri virtuel. Mais cela fait également du bien de trier ses affaires : vêtements, chaussures, accessoires, produits cosmétiques, médicaments, jouets… D’autant que, c’est imparable : avec le temps, on accumule très vite des objets dont on n’a pas toujours besoin. Et cela est encore plus vrai quand on a des enfants !!

Pour cela, je vois 2 méthodes :

  • Tout d’un coup : consacrer une journée (voire plusieurs) rien que pour ça
  • Par petits pas : passer en revue une pièce de ta maison chaque jour ou chaque week-end.

Personnellement, je préfère la 2ème et je m’y mets généralement lors des grandes vacances d’été.  C’est d’ailleurs ce que j’ai fait avant de partir quelques jours en voyage. En complément, j’essaye de jeter ou de mettre de côté un truc inutile chaque dimanche.

Pour les habits, Oprah Winfrey utilise une super technique pour savoir quoi supprimer :

  • elle met tous ses cintres du même côté
  • à chaque fois qu’elle porte un vêtement,  elle tourne le cintre
  • au bout de 3 ou 6 mois, elle enlève tous les habits des cintres non tournés.

En plus de désencombrer nos placards, cela allège l’esprit et donne de la clarté à nos pensées.

Se dépouiller du superflu, c’est devenir positif et être riche dans la vie

Jean Gastaldi

En conclusion :

Tu l’auras compris, en cette ère de sur abondance d’informations, cela fait du bien de faire le tri parmi nos objectifs,  nos projets, nos activités, nos sollicitations numériques ou encore nos affaires physiques.

Ce minimalisme essentiellement mental présente plusieurs vertus :

  • désencombrer notre esprit
  • clarifier nos pensées
  • être plus focus
  • gagner en efficacité
  • se sentir mieux.

J’espère que cet article t’aura donné envie de passer à l’action. D’ailleurs, pour mettre toutes les chances de ton côté, je t’invite à planifier une ou plusieurs plages horaires précises dans ton agenda pour appliquer un ou plusieurs des conseils ci-dessus.

Et n’hésite pas à me dire ce qu’il en est !

Au plaisir de te lire.

Delphiane

Pour aller plus loin :  https://www.amazon.fr/Infob%C3%A9sit%C3%A9-Comprendre-ma%C3%AEtriser-d%C3%A9ferlante-dinformations/dp/2311010581

Crédit photos : Wendy Hero / Cottonbro / Vinicius Wiesehofer

Le minimalisme mental pour être efficace et zen
Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.