La comparaison, on y est habitué et confronté depuis notre enfance :

  • à l’école via le système de notation,
  • à la maison par rapport à nos frères et/ou sœurs,

Elle peut être stimulante et aider à se dépasser.
Mais elle peut aussi ébranler la confiance que tu as en toi, te créer des complexes et t’empêcher de passer à l’action.

Dans cet article, je te propose de voir comment te libérer de cette comparaison toxique.

En quoi la comparaison est faussée ?

Pour moi, la comparaison est :

  • comme un tabouret dont on a scié 2 pieds => elle ne tient pas.
  • comme une prévision météorologique à 20 jours => elle est erronée.

Rien n’est réellement comparable à mon sens.

Que tu sois salarié ou entrepreneur :

  • tu es unique
  • tes leçons de vie sont uniques
  • ton parcours est unique
  • tes forces sont uniques
  • idem pour tes faiblesses.

« Soyez vous même, les autres sont déjà pris »

Quand tu te compares à quelqu’un, tu le fais peut-être sur une de ses forces alors que c’est une de tes faiblesses.

Sur les réseaux sociaux, il est fort probable que tu te compares à des personnes qui ne publient que des cas de réussite, des choses dont elles sont fières ou des moments joyeux. Cela peut donner l’impression qu’elles ne rencontrent jamais de problème. Or, nous sommes tous confrontés à des difficultés. La comparaison est donc totalement faussée !

Quand, en tant qu’entrepreneur, tu confrontes ton chiffre d’affaires à celui d’un autre entrepreneur qui s’est lancé en même temps que toi, tu ignores peut-être qu’il pense à son projet et se forme en conséquence depuis 3 ans, alors que toi, tu y réfléchis depuis 1 an.

On fait comme si on courait un sprint en partant tous de la même ligne de départ. Mais c’est faux !

Que faire pour se libérer de cette comparaison ?

1ère étape : En prendre conscience

Prendre conscience à quel point tu te compares et à quel point cela affecte la confiance que tu as en toi.

Pour cela, n’hésite pas à te mettre un rappel dans ton agenda tous les matins ou au moins une fois par semaine, afin de te souvenir de mettre ton focus dessus.

Tu peux aussi instaurer un rituel le soir et te remémorer tous les moments de la journée où tu t’es comparé aux autres.

Enfin, à chaque fois que tu viens de te mesurer à quelqu’un, essaye de noter comment tu te sens, quelles sont les émotions qui te viennent, quel est le discours intérieur qui se met en route. Ensuite, n’hésite pas à analyser en quoi cette comparaison est biaisée.

« La seule fois où tu dois regarder l’assiette de ton voisin, c’est pour t’assurer qu’il a assez à manger »

2ème étape : changer ton regard sur la comparaison.

En effet, si tu ne peux pas t’empêcher d’évaluer ta valeur par rapport aux autres, alors regarde ce que tu peux apprendre de cette comparaison.

D’une certaine façon, il s’agit de passer d’un état de « comparaison » à un état « d’inspiration ».

Quels enseignements peux-tu tirer du parcours des autres ?

Quelles compétences ont-ils mis en œuvre pour progresser ?

Que peux-tu mettre toi aussi en pratique ?

3ème étape : passer d’un regard extérieur à un regard intérieur.

Plutôt que de te comparer aux autres, l’idée est d’exercer cette comparaison vis-à-vis de toi-même. Pour moi, il n’y a pas meilleure comparaison.

Si tu te replonges 1 ou 5 ou 10 ans en arrière, sur quoi as-tu le plus évolué ? Quelles sont les capacités et les compétences que tu as réussi à développer ?

Un exercice intéressant est de poser tout cela sur papier et de réellement écrire les points sur lesquels tu as progressé et ce, dans toutes les sphères de ta vie.

C’est un super moyen de prendre conscience du chemin parcouru. Également de voir qu’il n’y a pas de fatalité, qu’on peut tout à fait s’améliorer sur certains domaines ou aspects.

«Se comparer aux autres, c’est prendre le risque de se dévaluer. Se comparer à soi-même, c’est se donner le pouvoir de sans cesse progresser.»

En conclusion sur le thème de la comparaison :

J’espère que cet article t’aura permis de porter un regard différent sur la comparaison et de voir que de toute façon, les dés sont pipés.

Comme j’aime à le dire, n’hésite pas maintenant à passer à l’action. Qu’est-ce que tu as envie de mettre le plus en place par rapport à e que je t’ai délivré ? N’hésite d’ailleurs pas à me le dire en commentaire.

Si tu souhaites aller plus loin sur cette thématique et la connaissance de toi, sache qu’en tant que coach professionnelle, je peux t’accompagner sur ce chemin. N’hésite pas à réserver sur mon Calendly ce que j’appelle “une séance découverte” pour en discuter. Elle est offerte et sans engagement.

Sur ce, à très bientôt.

Delphine

Crédit photos : mart production – Bruna Gabrielle Félix – Alex Green

Comparaison aux autres : comment s’en libérer
Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.