Quand on a des journées plus que bien remplies, qu’on doit assurer plusieurs vies (boulot, vie de maman, d’épouse…), qu’on mène plusieurs projets de front…il est primordial de préserver son énergie et de savoir la régénérer au fur et à mesure de la journée. Sinon, on a du mal à avancer, on s’énerve facilement, on culpabilise de s’énerver, on perd sa motivation et le découragement pointe le bout de son nez !

Le manque de temps ou la surcharge de travail nous font malheureusement commettre des erreurs dommageables pour notre énergie. Voici 3 pièges dans lesquels nous tombons toutes à un moment donné ou à un autre et qu’il me parait super important d’éviter.

Manquer de sommeil :

Impossible d’être au maximum de ton efficacité si tu manques de sommeil.  Pour moi, c’est vraiment la base!! Il s’agit là d’une fonction vitale à absolument préserver.

En effet, le sommeil joue de nombreux rôles :

  • au niveau corporel : bien être corporel, réparation de l’organisme, régulation des hormones, fonctions cardiaques…
  • d’un point de vue émotionnel : bonne humeur, équilibre mental, calme, meilleure gestion du stress…
  • au niveau intellectuel : bonne capacité d’apprentissage, de concentration, de raisonnement, niveau de vigilance, diverses capacités cognitives…

En témoigne cet article : https://www.observatoire-sante.fr/quel-est-le-role-du-sommeil/

Or, que fait-on généralement quand on est débordée? Et bien, on rogne sur son temps de sommeil en se couchant plus tard ou on se levant plus tôt ! On l’a toutes fait je pense… moi la première !

L’idée ici n’est pas de te faire une liste de tous les conseils pour bien dormir. Tout ce que je peux te recommander est de bien connaitre ton rythme biologique, tes besoins en la matière et surtout, de les respecter :

  • nombre d’heures de sommeil nécessaires,
  • heure idéale pour aller au lit,
  • conditions optimales pour t’assurer une bonne nuit (noir complet, température de la chambre relativement fraîche…)

Pour ma part, je sais que :

  • un peu de lecture est radical pour me faire tomber dans les bras de Morphée
  • si je me couche vers 23h30, je vais m’endormir de suite,
  • ou encore, le froid est l’un de mes pires ennemis.

Donc, comme je te le disais, le mieux est encore de se connaître, de respecter son horloge biologique et d’être la plus régulière possible.

Le sommeil, pour la santé, est plus cher que père et mère.

Proverbe russe

Trop manger :

Selon certaines sources, la digestion serait le 1er poste de dépense énergétique pour notre corps. Il suffit de faire un repas copieux pour se traîner tout le reste de l’après-midi et avoir envie de dormir.

En effet, le processus qui permet de transformer les aliments qu’on ingère en nutriments assimilables par notre organisme demande beaucoup d’effort. Et pendant ce laps de temps, on a forcément moins d’énergie pour le reste.

Or, il arrive que, sous l’effet du stress, on mange plus que nécessaire. Comme tu l’auras compris, cela ne va pas dans le bon sens pour être au top de ta forme, alors même que tu as besoin d’une super énergie pour mener à bien tout ce que tu as à accomplir.

Dans un précédent article, j’ai eu l’occasion de donner quelques astuces pour limiter les efforts digestifs. En voici un rapide rappel :

  • ingérer la juste quantité
  • bien mâcher
  • faire du jeûne intermittent
  • prêter attention à la nature des aliments
  • manger les fruits en 1er
  • ne pas trop boire pendant les repas

N’hésite pas à lire l’article pour avoir tous les détails.

Personnellement, j’essaye de faire le plus attention possible à ma digestion, surtout si je sais que j’ai un gros coup de collier à donner l’après-midi ou si je dois animer une réunion.

Prendre soin de son corps, c’est donner à son âme l’envie d’y rester !

Ne pas faire de pauses :

Même piège qu’avec le sommeil!  Quand on est débordée, on tend à réduire la durée de ses pauses. On va même jusqu’à déjeuner devant son ordinateur pour optimiser son temps au maximum!

Or, s’accorder quelques moments de répit est primordial pour recharger les batteries. Voici ce qu’il peut être bon de faire :

  • effectuer 2 à 3 pauses le matin au cours desquelles il ne faut pas hésiter à bouger (surtout si tu es restée assise), marcher, t’étirer, boire… Idem l’après-midi.
  • t’accorder une grande coupure à l’heure du déjeuner. Au moins 2 raisons à cela :
    • afin de manger sereinement, de mâcher…et non pas d’engloutir ton repas au risque de contrarier ta digestion et de la rendre encore plus énergivore
    • pour avoir le temps de prendre l’air en marchant ne serait-ce qu’1/4 d’heure à 20 minutes. La marche présente de multiples bienfaits dont le fait d’aérer notre cerveau. Cela a pour avantage de nous aider à être plus créative lorsqu’on se remet au travail.

Avant, il m’arrivait, certainement comme toi, d’avaler mon déjeuner en 10 minutes pour retourner travailler le plus vite possible. Maintenant, je fais exprès de ne pas apporter mon repas au bureau pour m’obliger à sortir à l’heure du déjeuner. Je m’astreins également à aller manger relativement loin de mon lieu de travail afin de marcher suffisamment longtemps.

En conclusion :

Ces 3 erreurs sont des évidences mais il est bon parfois d’enfoncer des portes ouvertes! En tout cas, j’espère que cela t’aura été utile.

Dans mon prochain article, j’aborderai les techniques qui me paraissent être les plus efficaces pour booster son énergie.

A très vite!

Delphiane

Crédit photos : Pixabay / StartupStockPhotos / StockSnap

Ces 3 pièges qui plombent ton énergie
Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.