Quand « fête » rime avec « casse-tête » :

Suite aux dernières annonces d’Emmanuel Macron, nous sommes autorisés à passer les fêtes de fin d’année en famille. Mais est-ce que pour autant, tout le monde va pouvoir ou vouloir se retrouver ? Est-ce que chacun est totalement serein à l’idée de côtoyer à nouveau des proches âgés ou fragiles ? Est-ce que ça vaut le coup de les mettre en danger, voire pire, alors que des solutions devraient arriver prochainement? C’est un vrai dilemme, tu ne trouves pas? Et puis, il y a aussi toutes les familles séparées par de très grandes distances et qui sont pénalisées par les restrictions du pays où elles vivent.

Si tu fais partie des personnes qui ne peuvent pas passer les fêtes avec certains êtres qui te sont chers, voici quelques conseils pour mieux les vivre.

Sache que je dois l’idée de cet article à Mylène qui organise un évènement inter-blogueurs sur ce sujet. Elle est l’auteur du blog Les astuces de Mylène  que je te recommande vivement car il est sur un thème que j’affectionne beaucoup, celui du minimalisme. Tu y trouveras des articles très intéressants comme celui-ci : Désencombrement : 5 choses à savoir quand on débute – Les astuces de Mylène

Passer les fêtes à distance

De la distanciation pour plus de protection :

La distance, aussi difficile soit-elle, est là pour nous protéger et protéger ceux qu’on aime. Pour la petite histoire, j’étais loin d’imaginer que je ferais partie des contaminés. J’avoue que cela m’a fait un petit électro-choc ! Et fait, il a suffi d’un repas au restaurant pour que le virus vienne jusqu’à moi. J’ai eu de la chance car les symptômes se sont résumés à un état grippal couplé à une grosse fatigue. Mais mes petits camarades également touchés ont malheureusement été moins chanceux et ont souffert bien plus que moi.

Au-delà de l’aspect physique, cela a été une vraie galère pour m’isoler au sein de la maison. Et ma petite famille s’est retrouvée elle aussi confinée à 100%. Mon fils n’a pas pu aller à l’école pendant une semaine. Pas simple pour lui de rattraper les cours, de se sentir écarté et de ne pas voir ses copains. Mon conjoint a dû annuler tous ses rendez-vous et travailler à distance. A cela s’est rajouté le stress d’avoir peut-être contaminé à mon tour d’autres personnes. Mais fort heureusement, ce ne fût pas le cas.

Tout ça pour te dire que ça n’arrive pas qu’aux autres et qu’il ne faut pas sous-estimer la capacité de propagation de ce virus.

Passer les fêtes en toute sécurité

Abuser des nouvelles technologies :

Malgré cette période difficile, il est bon de se rappeler que nous avons la chance d’avoir des moyens de communication extraordinaires à notre disposition et qui rendent la séparation moins difficile. Ainsi, via Skype, Zoom ou encore Whatsapp, on peut se voir, profiter des sourires et des rires de nos proches, se montrer des objets ou les derniers travaux réalisés dans la maison… Il est aussi possible de jouer avec les enfants même si la panoplie de jeux est clairement limitée. On peut leur lire un comte ou même pourquoi pas faire une recette de cuisine en même temps qu’eux… Bref, à chacun d’être créatif ! Le principal est de partager un moment et de belles émotions.

La joie de vivre est une émotion contagieuse

Edward D. Wynot

Pratiquer le On-nomi :

Sais-tu ce qu’est le On-nomi ? Cette tendance nous vient tout droit du Japon et peut-être la pratiques-tu déjà sans le savoir.

Cela consiste tout simplement à prendre un apéro à distance. C’est très simple à organiser grâce, encore une fois, aux moyens modernes de communication, et ça permet de partager un bon moment ensemble. Si tu ne l’as jamais fait et que tu ne peux pas passer les fêtes avec certains de tes proches, c’est l’occasion de le tester. Et pas besoin de se cantonner à l’apéro. Il est tout à fait possible de se retrouver pour le dessert avec l’incontournable bûche de Noël ou pour le goûter.

Chaque grande difficulté porte en elle sa propre solution.

Elle nous oblige à changer notre façon de penser afin de la trouver.

Niels Bohr

Effectuer le rituel des cadeaux autrement :

Il faut avouer que l’un des moments les plus magiques de Noël est l’ouverture des cadeaux, en particulier lorsque ce sont les enfants qui découvrent les surprises du père Noël car ils ont l’art d’exprimer et de transmettre leur joie.

On peut très bien vivre ce moment tous ensemble, même si cela doit se faire via un écran. Par contre, cela demande un peu de créativité et de l’organisation :

  • Tout d’abord, s’arranger pour que les parents achètent sur place les cadeaux des enfants de la part des grands-parents, des oncles, des tantes…
  • Si cela n’est pas possible, on peut aussi bien envoyer les cadeaux par la poste ou par le biais du commerce en ligne.
  • La seule consigne à respecter est d’attendre le jour de Noël et d’être tous connectés pour les ouvrir. Cela permettra par exemple aux grands-parents de voir les yeux ébahis des enfants. Et rien n’empêche ces derniers de faire dans la foulée une démonstration de leurs jouets devant l’écran.

Vivre la magie des fêtes

Sauter le repas de fête : 

Pour ceux qui ont des membres de leur famille à proximité mais qui ne veulent prendre aucun risque, il y a toujours la possibilité de « sauter » le repas puisque c’est le moment finalement qui comporte le plus de risque, et en revanche, de passer l’après-midi ensemble avec les masques.

S’il y a un problème, il y a une solution. S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème.

Bob Marley

S’offrir un deuxième Noël :

Enfin, rien n’empêche de convenir de fêter Noël une 2ème fois, en chair et en os, quand le danger sera écarté. Autour d’un barbecue, cela peut être pas mal aussi ? Nous savons que le retour à la normale est pour bientôt (quelques semaines, quelques mois). Malheureusement, nous n’avons aucune idée de la date précise. Mais finalement, peu importe! Le principal est de savoir qu’on va pouvoir se retrouver en toute sécurité.

En conclusion pour passer de meilleures fêtes :

Décidément, 2020 n’est pas une année comme les autres et les fêtes qui arrivent ne font pas exception!

Maintenant, si nous ne pouvons retrouver physiquement certains proches, nous ne sommes pas dépourvus de solutions grâce notamment aux moyens de communication modernes dont nous disposons.  Je pense que le plus important est d’accepter de changer exceptionnellement ses habitudes, de pratiquer la flexible attitude comme évoqué dans cet article, d’être créatif et de se dire que ce que nous vivons est temporaire.

Voilà, mes conseils sont certainement loin d’être exhaustifs mais j’espère que cela t’aura donné des idées !

N’hésite pas à à me dire en commentaire comment tu comptes passer les fêtes.

Au plaisir de te lire.

Delphine

Crédit photos : ma boîte à photos /  Andrea Pacquadio /  Pexen Design

Mieux vivre les fêtes à distance
Partager l'article :

4 avis sur « Mieux vivre les fêtes à distance »

  • à
    Permalien

    Effectivement, cette année, il faudra changer nos habitudes, nous adapter, réinventer.
    Malheureusement tous les papys et mamys ne sont pas connectés. Peut-être que pour ceux-là, on peut s’organiser en famille pour qu’ils reçoivent plein de courrier au moment des fêtes ou pour faire livrer ce qui leur ferait plaisir et égaierait cette période de fêtes, un peu particulière…

    Répondre
    • à
      Permalien

      Julie, oui, tu as raison, toutes les personnes âgées ne sont malheureusement pas logées à la même enseigne et tu as là de belles idées! Merci à toi pour ce partage 😉

      Répondre
  • à
    Permalien

    Bonjour Delphiane,
    Merci pour cet article plein de positif.
    Tu as raison, les nouvelles technologies nous permettent de maintenir le lien.

    Merci pour ta participation au carnaval d’articles !
    J’aurai plaisir à présenter ton travail lors de ma prochaine parution.

    Au plaisir d’une prochaine lecture.

    Répondre
    • à
      Permalien

      Merci Mylène et merci pour l’organisation de ce carnaval d’articles 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.