Quand on est débordé, quand on ne sait pas par quoi commencer sa journée tellement tout paraît urgent et important, quand on a le sentiment que 24H ne suffiront jamais pour tout faire, on a parfois des réflexes contre-productifs qui vont à l’encontre d’une très bonne efficacité.

Dans cet article, je te partage 3 grandes erreurs « classiques » à éviter. Peut-être te retrouveras-tu dans l’une ou plusieurs d’entre elles !

Erreur n°1 – tirer sur l’élastique :

Qu’est-ce que j’entends par là ?

Tout simplement le fait que quand on est sous l’eau, un réflexe fréquent est d’essayer « d’allonger son temps » via différentes stratégies :

  • Poursuivre notre travail le soir et/ou se coucher plus tard.
  • A l’inverse, se lever plus tôt avec le sentiment d’être plus frais et dispo afin de pouvoir mettre les bouchées double.
  • Ne pas faire de pauses de la journée et aller même jusqu’à déjeuner devant son ordinateur, voire ne pas manger du tout !

On a tous fait ça un jour je pense et sans doute te reconnais-tu là ! Alors, effectivement, cela peut nous sauver la mise une fois, deux fois… Mais si c’est quelque chose que tu fais fréquemment, sache qu’au bout d’un moment, tu réduis drastiquement ton efficacité.

En effet, nous sommes comme des sportifs de haut niveau. Notre corps et notre cerveau ont besoin de récupérer. Dans ce contexte, notre sommeil est à préserver comme la prunelle de nos yeux ! C’est lui qui, en grande partie, va permettre de remplir “notre jauge d’énergie” pour la journée suivante. Sans cela, on se traîne, on met plus de temps pour faire les choses, on a les idées embrouillées, on s’énerve plus facilement…

Le sommeil est le carburant de l’homme d’action

Frédéric Dard

Les pauses en cours de journée sont également très importantes pour recharger les batteries. Le top est de pouvoir bouger, surtout si ton activité implique d’être assis toute la journée devant un ordinateur. Aller marcher ne serait-ce que 30 minutes avant ou après le déjeuner est un excellent moyen de « récupérer » et de t’aérer l’esprit. J’ai pu remarquer que ça permettait d’avoir les idées plus claires et d’être plus créatif aussi.

Maintenant, tu vas me dire : « c’est bien beau, mais comment je fais pour rattraper mon retard ? ». Et bien, la réponse se situe dans ta structure d’organisation. C’est elle qu’il faut revoir et optimiser. Patience…j’en parle un peu plus loin…

Erreur n°2 – ne pas vouloir « perdre du temps » pour en gagner :

Quand on est débordé, on est très souvent à fond dans l’action. Et oui, il y a tellement de choses à faire. Impossible de s’arrêter !

Pourtant, selon moi, il est indispensable de se pauser au moins une fois par jour pour… pour…pour planifier ! Et là, tu vas me dire que ça prend trop de temps et que tu ne vois pas l’intérêt. Dommage car cela fait vraiment la différence entre une personne qui est productive et une personne qui ne l’est pas.

Planifier présente de nombreuses vertus. Cela permet notamment de :

  • prendre du recul sur ce qu’on a à faire, comment le faire, quand le faire,
  • trier ce qui est important, pas important, urgent, non urgent,
  • ne pas faire plein de choses mais faire les bonnes choses, celles qui vont vraiment te permettre d’avoir des résultats significatifs.

Planifier, c’est en quelque sorte reculer ou stopper sa course pour mieux avancer !

Personnellement, je planifie sur plusieurs échéances (année, trimestres, mois, journée). Et rituel auquel je ne déroge quasiment jamais : me prendre 10 à 15 minutes tous les soirs pour planifier le lendemain. Ainsi je sais exactement par quoi commencer mes journées et comment elles vont se dérouler.

Erreur n°3 – se réfugier dans les outils :

Aujourd’hui, ce ne sont pas les applications et outils qui manquent en matière de gestion du temps. On a largement le choix.

Alors, quand on est débordé, on est tenté d’aller installer la dernière application à la mode dont tout le monde parle en se disant que cela va résoudre notre problème de productivité.

Je ne dis pas que c’est inutile. Cela peut avoir son effet. Mais l’erreur est de penser que grâce à un ou plusieurs outils, on va enfin devenir un maître du temps.

C’est un peu comme si on se disait qu’il suffit d’avoir les dernières baskets ou les derniers skis à la pointe de la technologie pour faire de nous un super jogger ou un super skieur. Oui, cela peut aider mais ne fera pas tout.

Et bien, en matière de productivité, c’est pareil. Il te faut la base, c’est-à-dire une bonne structure d’organisation avec des fondations solides. Une fois que tu as acquis ce socle, alors les outils n’en seront que plus efficaces.

Je ne vais pas détailler ici ce qu’est une bonne structure d’organisation mais sache qu’elle repose sur plusieurs piliers. L’un d’eux est d’être très au clair sur là où on va. Je sais par expérience que c’est souvent un point qui « pêche » car cette clarification demande un travail sur soi et du temps de réflexion qu’on ne s’accorde généralement pas. Pour aller plus loin sur ce sujet, n’hésite pas à lire cet article. Si tu n’as pas les idées ultra claires, si tu ne sais pas très précisément quelle est ta « destination », tu comprendras que ce n’est pas un outil qui va le définir à ta place. Un GPS est efficace dès lors que tu es en mesure d’y rentrer une adresse ou un lieu précis.

Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va.

Sénèque

Et si ta structure d’organisation est vraiment bien posée, alors tu éviteras des erreurs comme, entre autres, grignoter sur ton sommeil de façon récurrente.

En conclusion sur les erreurs qui plombent ta productivité :

Quand on est dans le rush, il est bien normal d’avoir des réflexes presque de « survie » pour sortir la tête de l’eau.

Il en existe plusieurs mais j’ai voulu me concentrer sur ces 3 erreurs là car elles me semblent être les plus fréquentes et les plus contre-productives aussi.

J’espère que cet article t’aura éclairé sur le sujet. N’hésite pas à me dire si tu t’es reconnu dans l’une d’elles et quelle est ou quelles sont  les erreurs que tu effectues le plus.

Au plaisir de te lire.

Delphine

Crédit photos : Yan Krukov – Marcus Aurelius – Free Photos – Jéshoots

Les 3 grandes erreurs qui plombent ta productivité !
Partager l'article :

20 avis sur « Les 3 grandes erreurs qui plombent ta productivité ! »

  • à
    Permalien

    C’est marrant, tu as touché plein au centre d’un problème que j’ai régulièrement 😅 Merci pour le rappel et les conseils! Ils sont très utiles!

    Répondre
    • à
      Permalien

      Merci à toi! Je suis très curieuse de savoir quel est le problème en question 😉

      Répondre
  • à
    Permalien

    Merci pour cet article !

    Avant, je ne me posais jamais pour prendre du recul et planifier. Je “courais” tout le temps.
    Depuis que je fais un planning, je sais exactement les tâches que je dois effectuer. Je suis plus zen le matin car je sais tout de suite ce que je dois faire.
    Et quel plaisir de pouvoir barrer sur mon planning les tâches que j’ai déjà réalisées !

    Répondre
    • à
      Permalien

      Oui, il est vrai que c’est “jouissif” de barrer des tâches. Cela nous montre qu’on avance et ça booste notre motivation et notre énergie. Merci pour ton partage!

      Répondre
    • à
      Permalien

      Super article ! Des erreurs que j’ai faites pendant longtemps, comme me coucher plus (trop) tard et ne pas prendre le temps de planifier et foncer tête baissée. Aujourd’hui, je fais plus attention, et je m’organise dès le début de la journée 😉 merci pour ces conseils supplémentaires !

      Répondre
      • à
        Permalien

        Merci Charlotte. En effet, une erreur est d’être trop dans l’action et de ne pas prendre suffisamment de recul. Alors que ce recul permet d’être bien plus efficace. C’est top de te prendre ce temps le matin pour t’organiser 😉

        Répondre
  • à
    Permalien

    Merci pour ton article c’est vrai que tout le monde est intéressé par le fait d’être plus productif mais que souvent ça passe par une bonne organisation, et je dirais même que chacun son organisation 😉

    Répondre
    • à
      Permalien

      Merci Yseult. En matière d’organisation, je dirais qu’il y a de grands principes à respecter, une structure de base à avoir mais qu’ensuite, c’est vraiment à chacun de s’approprier les choses et de trouver les outils qui lui conviennent.

      Répondre
  • à
    Permalien

    Merci, Delphine pour ces sages rappels. J’ajouterais à l’organisation… le plaisir. Quand on est désorganisé(e), on perd en plaisir alors qu’on croit que c’est le contraire. Être mieux organisé(e) permet de laisser plus de place à la satisfaction et au plaisir. À travers les tâches à accomplir ou en en dehors du travail. Il y a là un paradigme à renverser dans nos cerveaux…

    Répondre
    • à
      Permalien

      Complètement d’accord! Quand on est organisé, on se voit avancer. Et quand on voit qu’on avance, on a plus d’énergie et de motivation. On rentre ainsi dans un cercle vertueux! Merci à toi 😉

      Répondre
  • à
    Permalien

    merci pour se partage, ça me rappel mon cousin qui disait il y a plus de 20 ans, une fois que tu as planifier tes tâches, c’est déjà 50% du boulot fait!!!!
    Il faut savoir relever la tête pour y voir plus clair et avec la vie qu’on mène actuellement, ce n’est pas évident!

    Répondre
    • à
      Permalien

      Ton cousin ne s’est pas trompé 😉 En effet, planifier, c’est déjà avancer dans ses projets! Merci pour ton partage.

      Répondre
  • à
    Permalien

    Super article qui repose bien les bases de la zen attitude… Oui quand on a la tête dans le guidon, il est bon de faire des pauses et de lever le nez de ses dossiers. Merci pour ces rappels très impotants. 😉

    Répondre
    • à
      Permalien

      Merci à toi Gaëlle pour ton partage! Très bonne journée en toute “zénitude” 😉

      Répondre
  • à
    Permalien

    Clairement, ma principale erreur c’est la première. Je vais essayer de mettre tes conseils en pratique et de faire un tour à pied pendant ma pause déjeuner. Merci pour tes conseils !

    Répondre
    • à
      Permalien

      C’est une super décision que d’aller prendre l’air lors de ta pause déjeuner! Merci pour ton partage 😉

      Répondre
  • à
    Permalien

    Merci pour cet article … ! Je me reconnais malheureusement un peu trop dans la tendance “tirer sur l’élastique”. Je vais réinstaurer de la vigilance …!

    Répondre
    • à
      Permalien

      C’est THE erreur je pense que nous faisons toutes et tous à un moment donné : se coucher plus tard ou se lever plus tôt. Tant mieux si mes propos te permettent d’être plus vigilante sur ce point 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.