Avoir une bonne organisation, c’est la base :

On est bien d’accord que pour être une femme active tout en étant zen, il est absolument indispensable d’avoir une bonne organisation.

Cela présente de multiples bénéfices sur de nombreux domaines :

  • l’esprit plus tranquille
  • moins de stress
  • gain de temps pour soi
  • moins d’irritations, d’énervement
  • plus de temps à consacrer à sa famille
  • meilleur épanouissement
  • moins de fatigue…

Une bonne organisation est nécessaire aussi bien dans la vie pro que perso.

Côté pro, notre vie est généralement bien organisée parce que :

  • nous avons des délais à respecter
  • on est contraint de suivre des procédures bien ficelées et de respecter des rétroplannings à la lettre
  • nous sommes un maillon de la chaîne qui fait que les autres dépendent de nous et que nous dépendons des autres
  • nos journées sont une succession de préparation – réunion – compte rendu – application et ainsi de suite jusqu’à la prochaine réunion.

Bref, côté pro, nous sommes le plus souvent dans un environnement qui fait que nous n’avons guère le choix que d’avancer au même rythme que les projets ou aléas auxquels nous sommes soumis. Mais je suis d’accord que l’on peut manquer d’organisation même si le cadre professionnel aide.

Côté personnel, c’est souvent une autre histoire car la vie perso est synonyme de détente, de loisirs, de repos, de plaisir… On n’a pas forcément envie de se mettre autant de contraintes que dans la vie professionnelle. On a juste envie de lâcher prise.

Et pourtant, il est tout aussi important d’être bien organisé de façon à ne pas :

  • perdre de temps (par exemple, à trouver la veille pour le lendemain le cadeau d’anniversaire pour la fête du petit cousin)
  • s’énerver inutilement (parce qu’on ne retrouve plus les passeports juste avant le départ en vacances)
  • gaspiller son énergie dans les tâches ménagères, les lessives, les courses et d’arriver à la fin de week-end en se disant qu’on n’en a finalement pas profité.

Maintenant, si on veut vraiment être sereine, il est nécessaire d’aller un cran et même deux crans plus loin, en jouant sur le corporel et l’émotionnel.

 

 

Coupler l’organisationnel au corporel, c’est mieux :

Par “corporel”, j’entends le fait de dormir suffisamment, de manger sainement, de bien s’hydrater, de faire du sport, de se détendre via la méditation, une séance de massage, une bonne soirée entre copines…

Cela recoupe tout ce qui touche à l’hygiène de vie au sens large.

A mes yeux, le corporel est un élément tout aussi fondamental que de disposer d’une bonne organisation.

En effet, cela va jouer sur notre niveau d’énergie. Si ce dernier est au plus bas, on aura beau être organisée, on  va avoir du mal à avancer dans nos projets, on va traîner des pieds pour tout ce qu’on a à faire, nos idées ne seront pas claires et on va être de mauvaise humeur.

Avoir une bonne hygiène de vie joue là encore sur de nombreux domaines. Voici une liste non exhaustive :

  • le sport aide à se défouler, à déstresser, à avoir un sommeil de meilleur qualité, à maintenir notre cerveau en bonne santé (https://www.topsante.com/forme-bien-etre/bien-dans-ma-peau/arreter-le-sport-nuit-a-la-sante-du-cerveau-613141 ) mais aussi à avoir une meilleure estime de soi…
  • le sommeil joue sur notre humeur, notre niveau de concentration, de mémorisation, d’apprentissage, nos défenses immunitaires…
  • une alimentation saine et légère évite une longue digestion mobilisatrice d’énergie et une horrible envie de dormir en début d’après-midi. Elle peut aussi jouer sur notre apparence physique et nous aide à nous sentir mieux dans notre corps.
  • une bonne respiration aide à mieux contrôler nos émotions, à mieux gérer le stress…

Vie corporelle pour réduire le stress

 

Coupler l’organisationnel, le corporel et l’émotionnel, c’est le top :

L’autre aspect important est ta vie émotionnelle ou la façon dont tu gères tes émotions. En effet, la qualité de ta vie est liée à la qualité de tes émotions. Une personne anxieuse, énervée, pessimiste n’aura pas la même qualité de vie qu’une personne optimiste et enthousiaste.

La vie émotionnelle recoupe pas mal de choses comme :

  • ton degré d’optimisme
  • la façon dont tu vis les événements,
  • ta capacité à tirer des enseignements de tes moindres erreurs
  • le degré de gratitude que tu ressens pour tout ce que tu as dans ta vie (ton corps, tes parents, ton conjoint, tes enfants, ton métier, ton environnement…)
  • ta facilité à rester zen devant une difficulté, à ne pas t’énerver
  • l’estime que tu as de toi
  • ta résilience face aux difficultés de la vie
  • le fait d’arriver à vivre dans le moment présent au lieu de regretter le passé et d’avoir peur du futur
  • ta capacité à t’émerveiller
  • le niveau de confiance en toi
  • ta sensibilité vis à vis du regard des autres et de la critique…

Bien gérer ses émotions joue forcément sur les autres aspects de sa vie :

  • avoir confiance en soi va aider à moins se poser de questions, à aller plus vite dans certains projets, à oser faire des choses nouvelles. Cela va être bénéfique sur notre productivité.
  • prendre les événements de façon positive évite de ruminer, de gaspiller de l’énergie et de perturber notre concentration
  • croire en soi va permettre de ne pas se démotiver au moindre échec et d’aller jusqu’au bout de nos projets. Cela va jouer en ricochet sur notre estime puisque nous serons fières d’être aller jusqu’au bout
  • ressentir de la gratitude pour tout ce que l’on a et pour tout ce que l’on est va aider à apaiser nos tensions, va calmer notre impatience, va aider à prendre de meilleures décisions…
  • être optimiste, voir la vie du bon côté peut contribuer à avoir un meilleur sommeil et à ne pas être réveillée en pleine nuit par toutes nos angoisses…

Gestion de ses émotions

En conclusion, tout est lié :

J’aime beaucoup cette citation de Bouddha : « Rien n’existe jamais tout à fait indépendamment du reste. Tout est en lien avec tout ».

Et oui, tout est lié! On se sentira d’autant plus zen et d’attaque pour affronter nos vies à 100 à l’heure que nous nous sentirons bien dans ces trois domaines de vie : le corporel, l’émotionnel et l’organisationnel.

C’est comme une fondation qui repose sur 3 piliers. Si l’un des piliers est faible, notre fondation est fragilisée. Chaque pilier apporte sa pierre à l’édifice. Jouer sur les trois en même temps décuple notre capacité à rester zen en toute circonstance et à apprécier notre vie! J’en fais moi-même l’expérience au quotidien depuis que j’ai pris conscience de l’importance de chaque domaine de vie et que je mets en place des actions pour m’améliorer dans chaque pilier.

N’hésite pas à me dire ce que tu en penses. Je serai ravie de te lire Winking smile

Delphiane

Une bonne organisation ne suffit pas pour être zen
Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.